Élise Guay (cornemuse, flûtes et autres vents anciens) et Claudine Arcand (violon et viole d’amour) sont deux musiciennes de la région Chaudières Appalaches. Fortes d’une solide expérience et une grande qualité de jeu, chacune a forgé son style musical au gré des rencontres et des voyages. Avec La chèvre et le violon (concert présenté le dimanche), elles unissent leurs deux univers musicaux, tantôt aux couleurs anciennes, tantôt qui réinvente les traditions, et elles puisent leurs airs et leur inspiration dans les musiques traditionnelles québécoises, françaises et scandinaves. 

Élise Guay provient du milieu de la musique ancienne où elle interprète le répertoire du Moyen Âge et de la Renaissance sur les flûtes à bec et instruments à anches doubles. À la recherche des sources de ces musiques, elle découvre les musiques traditionnelles de la France et du Québec alors s’ajoute à son arsenal, les cornemuses, les bombardes bretonnes et le flageolet. Musicienne aguerrie, elle a joué pendant cinq années dans le spectacle « O » du Cirque du Soleil à Las Vegas et « Les Hangars oubliés » au Vieux-Port de Québec à l’été 2013, elle a participé à une vingtaine d’enregistrements de disques dont « La traverse miraculeuse » avec Les Charbonniers de l’enfer qui a remporté un trophée de l’Adisq. Elle a tourné à travers le Canada et les États-Unis, entre autres, avec les ensembles Via Musique, Strada, Anonymus et La Cie musicale La Nef.

Claudine Arcand a commencé l’apprentissage du violon à l’âge de cinq ans. En 1992, elle découvre la musique traditionnelle du Québec grâce à l’ensemble « Les Éclusiers de Lachine ». C’est à cette époque qu’elle rencontre Sabin Jacques, Richard Forest, Benoît Bourque, Mario Loiselle et Dorothé Hogan qui la guideront dans un apprentissage « à l’oreille » du magnifique répertoire québécois. Elle a fait partie de plusieurs groupes dont Réveillons!, La Part du quêteux et les Grondeuses. Elle a aussi collaboré aux spectacles donnés en France par le conteur Simon Gauthier et la Corne de Brume. Son style unique et son enthousiasme contagieux l’amènent à offrir divers ateliers et conférences aux États-Unis, en Angleterre et en Irlande.